22 novembre 2018

Les jumelles martyres d’Isabelle et Mireille Grenier

Les jumelles martyres d’Isabelle et Mireille Grenier aux Éditions de Mortagne

Abandonnées dès leur naissance, les jumelles Grenier sont restées à la crèche plus de deux ans sans que personne les adopte… jusqu’à ce qu’un couple décide de les accueillir.

L’histoire aurait pu se terminer là et avoir une fin heureuse, mais ce fut loin d’être le cas…

Dans cette maison, les fillettes ont été martyrisées, physiquement et sexuellement, et confinées dans le noir le plus complet, dans de minuscules couchettes. Durant des années, elles ont vécu dans un climat de terreur perpétuel.

Pourquoi les Services sociaux ne sont-ils pas intervenus plus tôt ? Encore aujourd’hui, la question se pose…

Cinquante ans plus tard, les deux femmes témoignent du véritable enfer auquel elles ont survécu, avec une résilience hors du commun et la volonté de changer la société dans laquelle on vit.

 J’ai toujours trouvé ça un peu malsain d’aimer lire des faits vécus. Surtout CE genre de fait vécu. Mais l’humain est ce qu’il est (surtout les québécois) et la curiosité nous amène à vouloir savoir. Je n’y échappe pas et ce genre de livre m’a toujours intrigué, avec beaucoup de compassion je dois dire. Les jumelles Grenier ont vécu une histoire horrible racontée avec tant de résilience. La résilience qu’elles ont dû adopter lorsqu’elles étaient encore toutes petites. Bien vite, en commençant le livre, on sait que ça ne sera pas facile. Par certains moments, il est même difficile de croire que ce qu’on lit est vraiment arrivé. Pas que je mets les écrits des auteures en doutes, loin de là! Mais bien parce que certains gestes commis à leur égard sont tellement difficiles que c’est vraiment dure de penser qu’un être humain (et parfois même un jeune enfant!) peut commettre une chose comme ça. Les jumelles Grenier ont vécu leur histoire à deux, ce qui leur a permis de survivre à travers ce calvaire. Ce qui détone du récit c’est qu’en parallèle nous pouvons suivre les rapports écrits par la protection de l’enfance qui a, disons le, carrément fouerré dans ce dossier. Passant par de la colère, de la tristesse, du désespoir, ce livre est un fait vécu qui aurait pu être évité si quelqu’un avait agit plus tôt. Je vous conseil fortement de lire Les jumelles martyres si vous aimez les histoires de faits vécus. Celle-ci est plutôt bien racontée, par deux voix plutôt qu’une ce qui donne deux sens au récit vécu par les enfants qu’étaient les jumelles Grenier.

 

POUR PLUS D’INFO

Titre : Les jumelles martyres

Auteur : Isabelle et Mireille Grenier

Éditeur : Éditions de Mortagne

ISBN: 9782896628933

Nombre de pages: 280

Prix : 19,95 $ chacun

Un peu plus sur l’auteure

Virginie Liard

Alors qui suis-je? Je suis une maman de 34 ans qui manque d’organisation et qui passe son temps à jongler avec milles et une idées! En couple depuis 13 ans, future mariée en août, j’adore voyager et découvrir de nouvelles choses. Ce n’est pas pour rien que j’ai fais mes études en tourisme! Après la naissance de mon premier enfant, Raphael (7 ans, 2010), je suis devenue maman à la maison. De fil en aiguille (!!!) je suis devenue couturière pour ma propre compagnie et j’ai eu deux autres enfants, Christopher (6 ans, 2011, autiste) et Roxanne (5 ans, 2012). Nos enfants nous ont apportés plusieurs défis au quotidien passant par la dyspraxie, l’autisme, le TDAH et les retards de langages. Nous avons donc une vie qui défile à la vitesse de Flash McQueen! J’ai toujours aimé écrire. Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours eu un journal ou des correspondants à travers le monde. Après un blogue à la naissance de Raphael, un petit magazine web en 2015, une collaboration au blogue de Maman Consomme, me voilà, avec mon amie Marie, blogueuse pour notre propre média! Mes sujets de prédilection: sorties, aventures au quotidien, produits, recettes, DIY et autisme. P.s. Je suis accro à Instagram et joint l’utile à l’agréable en synchronisant mon compte perso et celui du blogue, c’est par ici!

Pour voir les autres articles de Virginie c’est ICI!

Vous-aimez? Partagez!
Tagged on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *