24 février 2019

Comment être plus Zéro Déchet?

2019, l’ère du Zéro Déchet. Ce concept n’a jamais été plus populaire ni important. Cependant, cela demeure un concept assez vague que nous pouvons appliquer à nos vies de différentes façons; il n’y a pas qu’un seul et unique mode d’emploi pouvant être respecté à la lettre par tous et chacun. Effectivement, nous avons tous notre définition et notre vision du « Zéro Déchet ». De plus, nous avons tous nos propres limites personnelles et mentales. Se comparer aux autres n’est que néfaste, car il y a en a toujours qui en feront plus que nous… mais nous en ferons toujours plus que d’autres. Alors, comment s’y retrouver? Comment savoir si nous sommes dans la bonne direction?

Une étape à la fois!

De mon côté, j’ai pour mon dire que « chaque geste compte, aussi petit soit-il »! Il faut bien commencer à quelque part, non? Cette phrase peut peut-être paraître clichée, mais ça n’enlève rien à sa véracité! Rome ne s’est pas construite en 1 jour, après tout! Votre transition au zéro déchet – à votre application du zéro déchet – non plus!

D’après mes lectures et recherches, et d’après ce qui est souvent propagé, le vrai zéro déchet commence par maximiser ce que nous possédons déjà. La prochaines étape est d’appliquer les « 5R » dans notre quotidien: Réduire, Refuser, Recycler, Réutiliser et Redonner une seconde vie (composter, donner, réparer).

 

Note: Il n’y a aucune donnée scientifique dans cet article. Je vous partage seulement mon expérience.

 

On écoule

Crédit image: savealotmom

Premièrement, écouler ce que l’on a déjà chez soi est primordial, d’un point de vue économique et écologique. Par exemple, si tu as quelques boîtes de feuilles assouplissantes en réserve, il est préférable de les utiliser que de les jeter avant d’aller chercher des balles de séchage en laine. Y a-t-il vraiment un avantage à vider le contenu de nos bouteilles de shampoing dans le lavabo parce qu’on a acheté un shampoing en barre? Non! Ces articles ont été produits et achetés; c’est comme dire que le mal est déjà fait! Terminez vos produits et faites un changement par la suite. Ceci s’applique encore plus si vous avez fait du couponning dans les dernières années. Il fut un temps où économiser le plus de cette façon était populaire… Sans l’être moins aujourd’hui, il ne faudrait pas jeter tous ces produits sous prétexte de vouloir être écologique, non?  Et dans le futur, tentez de continuer votre couponning, version zéro déchet!

 

Comme dirait Pierre-Yves McSween; En as-tu vraiment besoin?

Bien entendu, lorsque possible, il est mieux d’acheter des versions réutilisables des produits que vous utilisez déjà en version jetable. Utiliser des lingettes de tissus plutôt que des est un bon exemple. Le comptoir sera tout aussi propre, mais votre poubelle sera moins remplie. Puisqu’on réutilise les produits achetés, on s’en procure moins. Ceci vous évitera des dépenses inutiles! Par contre, comme toute nouvelle “mode” ou “mouvement”, il faut faire attention afin de ne pas dépenser inutilement, seulement pour suivre la vague. Avouons-le, si tu n’utilises jamais de pailles jetables, il y a de forte chance que tu n’utilises jamais de pailles réutilisables; dans ce cas, c’est donc un achat futile. Se poser la question devient donc plus que pertinent: avant d’acheter, demande-toi si tu en as vraiment besoin.

 

Une transition plus en douceur = une transition gagnante!

Je trouve également que ce qui aide à faire une transition tout en douceur, c’est de changer quelque chose que l’on peut changer, un article à la fois. Si vous décidez de modifier toutes vos habitudes dimanche prochain à 11h (!), il y a de fortes chances que le tout vous semble fastidieux et que vous abandonniez avant même de commencer. Donc un changement à la fois; vous ne verrez pas le tout comme une montagne inaccessible! Par exemple, avant, j’arrêtais tous les matins au Tim Hortons pour avoir mon précieux café au bureau. Aujourd’hui, je le prends toujours mais j’utilise une tasse réutilisable et je le prépare chez moi avant de partir. Je fais d’une pierre deux coups, puisque c’est écologique et économique.

 

Âge minimal requis: aucun!

Inculquer à nos enfants ces gestes, dès leur plus jeune âge, fera en sorte qu’ils prendront exemple sur nous. Le zéro déchet ne sera pas un changement ni un mode, mais bien leur style de vie.  Même s’il n’est jamais trop tard pour nous améliorer, il n’est jamais trop tôt pour débuter! Je le répète: n’oubliez pas que chaque geste compte, aussi petit soit-il!

Un peu plus sur l’auteure

Marylène Leblond

Je suis maman de 2 magnifiques princesses qui sont avec nous une semaine sur deux ainsi que d’une 3e belle princesse, avec mon amoureux des 6 dernières années, et présentement enceinte pour mars 2019. J’ai un blogue personnel, depuis février 2008. Je suis une adepte de l’écologie, des produits « Zéro Déchet », des produits québécois et de cuisiner le plus possible. Je partagerai avec vous mes superbes trouvailles! J’aime ce qui est simple et la franchise. Mes priorités sont ma famille et mes amies. Malgré nos vies bien remplies, très mouvementé, j’essaie d’être une personne zen, de ne pas m’oublier et surtout, de prendre soin de moi!

Pour voir les autres articles de Marylène c’est ICI!

Vous-aimez? Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *