9 décembre 2017

Tu as 2 ans, mon amour

Lettre à ma fille de 2 ans

 

Ces temps-ci, mon bébé, tu es comme un arc-en-ciel d’émotions.  Je dis mon bébé… mais maintenant que tu es une grande soeur, on dirait que tu as perdu ton titre de bébé. Peut-être même avant le temps. Ah le temps… il a passé si vite ! On peine à croire que tu es déjà rendue à 2 ans. Mais tu sais, parfois, on oublie aussi que tu as JUSTE 2 ans… On dirait que tu n’es ni un bébé, ni une grande… tu es comme assise entre 2 chaises. Pis ça, ben c’est pas facile, on va se le dire.

Voilà quelques mois à peine que tu as commencé la garderie et tu es rendue tellement indépendante… je n’en reviens tout simplement pas. On trouve impressionnant de te voir aussi épanouie etcurieuse. Tu parle en utilisant de beaux mots et tu nuances merveilleusement bien tes phrases, tu t’habilles seule, tu es rendue propre le jour… et tout ça est arrivé sans qu’on ne s’en rende vraiment compte. On dirait que tout d’un coup, du jour au lendemain, tu n’étais plus un bébé. Même que, vendredi passé, quand je suis allée te chercher à la garderie,  tu voulais pas partir. Tu m’as dit “rester gadrie maman, jouer les amis”. Ouch, mon coeur de maman a craqué en 1000 morceaux, j’ai dû ravalé la boule dans ma gorge pour te dire, de ma petite voix chambranlante, de venir à la maison avec moi. Finalement tu as pleuré dans l’auto, mais tu es redevenue contente en arrivant à la maison parce que je t’avais préparé des raisins. Ah si c’était toujours aussi simple...

On dirait qu’avec l’arrivée de ton petit frère, tu as pris tout de suite ton chapeau de grande, et des fois, on oublie que tu es encore toute petite, toi aussi. Tu comprends si bien, que nos attentes envers toi se décuplent; respecter les consignes, bien manger, ramasser tes jouets, t’habiller etc. Pourtant, des fois tu es trop fatiguée ou tu es moins alerte, et à d’autres moments tu testes les limites et nous, et bien… on oublie que c’est tellement normal! On n’est pas toujours patients et c’est dans ce cas que, bien souvent, l’orage nous guette. On est passé par des moments bien difficiles, où tu nous foudroyais de ton regard sombre, où tu tapais du pied et t’étendais de tout ton long par terre en criant. C’est là qu’on a pris conscience que des fois, il faut t’aider à ramasser parce que ça te décourage de voir tous tes jouets par terre… Nous devons parfois t’aider à manger parce que tu es trop fatiguée ou même t’aider à t’habiller, parce que tes petits doigts sont malhabiles ce matin-là.

Et au fur et à mesure qu’on s’habitue à notre vie à 4, on réalise que tu aimes encore ça être dans les bras, que toi aussi, tu veux te coller avec maman pour faire semblant de téter le lait, et que faire gaga gougou avec toi, comme on fait à ton petit frère, ça t’amuses encore. Même que l’autre jour, tu étais bien maussade et je t’ai proposé de te prendre dans le porte-bébé, chose qu’on avait pas fait depuis plusieurs mois. Et là, ton regard s’est éclairci comme un gros rayon de soleil. Alors on s’est collé-collé et j’ai compris… que tu seras toujours mon petit bébé.

Un peu plus sur l’auteure

Patricia Lachance

Je suis la super maman de 2 petits enfants de moins de 2 ans; la belle Olivia et le petit Lucas. Après avoir eu ma fille en 2015, j’ai mis de côté ma carrière dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie pour devenir maman à la maison. Naturellement, j’ai d’autres intérêts dans la vie que faire du ménage, de la lessive et changer des couches… J’adore par exemple découvrir et tester toutes sortes de produits liés à la maternité et aux bébés. J’en partagerai d’ailleurs mon appréciation à travers divers articles. J’ai aussi une passion pour la bouffe, j’aime manger, je pense à la bouffe en mangeant, et je cuisine pour me détendre. Ça, ou je sors un livre et m’endors au bout de 3 pages! Mais en réalité, je suis par dessus tout une passionnée des voyages. Je vous ferai part de mes bons plans et suggestions, car OUI, on peut encore voyager avec des enfants et pas juste dans des tout-inclus!

Pour voir les autres articles de Patricia c’est ICI!

Vous-aimez? Partagez!
Tagged on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *