30 juin 2018

Le charbon à la rescousse!

Le charbon végétal gagne en popularité depuis quelques années seulement… Pourtant, il est utilisé en cosmétiques mais surtout en médecine depuis des générations! J’en suis moi-même une adepte et ce, pour plusieurs raisons. Voici mon top 5 de produits au charbon dont je ne pourrais me passer!

** Notez bien que les produits proposés ou mentionnés font uniquement partie de mon éventail de produits, mais qu’aucune collaboration avec les dites compagnies n’existe. **

Les dents

Se brosser les dents avec un dentifrice à base de charbon ou avec une poudre de charbon amène plusieurs avantages, mais il faut prendre certaines précautions.

Nettoyer ses dents avec du charbon peut sembler impressionnant la première fois, puisque vos dents, lèvres et gencives deviendront noires et vous aurez peut-être certaines peurs du genre “vais-je rester tachée?”  Aucune inquiétude! Bien que la couleur du charbon soit noir, celui-ci ne reste pas taché et, ironiquement, enlève certaines taches sur les dents! C’est d’ailleurs sont pouvoir blanchissant qui a d’abord piqué ma curiosité. Je n’ai jamais eu les dents “jaunes”, mais elles ne sont pas blanches dignes de The Price Is Right ou d’un magazine à potins. J’ai donc voulu tester.

J’utilise principalement la poudre de charbon, que je mets sur une brosse à dents en bambou ou une à poils très doux après l’avoir trempé dans un peu d’huile de noix de coco. (La poudre de charbon peut parfois être un peu abrasive donc il est important de choisir une brosse à poils doux et flexible, et de brosser doucement!). Je brosse d’abord mes dents normalement (avec une pâte à dents dite normale) pour bien nettoyer mes dents, puis avec le charbon. Tel qu’indiqué précédemment, je brosse doucement, en faisant d’abord des mouvements verticaux (de la gencive au bord de la dent). Je ne descends jamais vers la gencive, afin d’éviter de déposer du charbon sous celle-ci (et donc d’avoir le bord des gencives noir pour la journée!). Je brosse en mouvements circulaires également et éviter de cracher avant la toute fin. Puisque le charbon ne mousse pas, ce n’est pas trop complexe! Après une minute ou deux, on rince et voilà! Après quelques utilisations (en moyenne, je fais ce traitement 2 fois par semaine maximum, en raison du côté abrasif du charbon; on ne sur-utilise pas!), on remarque un léger blanchiment des dents. Les tâches superficielles causées par le tartre, le café et le vin rouge (!) disparaissent tranquillement.

Le visage

Il y a plein de vidéos circulant sur internet montrant des gens avec des masques au charbon. Alors que certains pleurent leur vie lorsqu’il enlève le masque (allô les drama queens!), d’autres nous offrent des close-ups dévoilant ainsi tout ce qui est enlevé de leur peau suite à l’utilisation du masque. Ces masques sont vendus, justement, dans l’objectifs d’enlever les impuretés et points noirs. Sont-ils efficaces? Oui et non.

OUI ils enlèvent bien les impuretés superficielles. Après l’avoir enlevé, je sens que ma peau est fraiche. Je n’ai pas vraiment de points noirs, donc je ne peux en parler, mais souffrant d’acné kystique (type d’acné souvent dû à un dérèglement hormonal. Des kystes se forment sous la peau, ayant l’apparence de boutons d’acné. C’est assez douloureux, incommodant et gênant!), j’utilise les masques de charbons pour enlever les impuretés et débloquer les pores. Puisque mon acné est de type kystique, ce traitement n’enlève pas les kystes (qui se situent sous la peau, plus profondément que des boutons d’acné typique) mais je sens tout de même le tout propre.

Il faut faire attention lors de l’application, car oui, ça arrache les petits poils!

 

Un autre produit que j’utilise plus quotidiennement est un savon à base de charbon. Celui-ci aide, encore une fois, à éliminer les impuretés mais aussi à contrôler l’huile qui se forme dans le visage, principalement dans la région du T (front-nez-menton). J’ai découvert le mien sur Amazon (j’aime bien celui-ci), mais je sais qu’il y en a certains en pharmacies également. J’aime qu’il n’assèche pas la peau (contrairement à d’autres produits testés qui, oui enlève l’huile, mais assèche, forçant ainsi le corps à produire plus d’huile!). Il sent bon et nettoie bien. Un peu dispendieux pour la quantité, je l’admets. Mais je continue à en essayer afin d’en trouver d’autres qui me plaisent

 

Le corps

Je vous ai déjà parlé des capsules de charbon dans un article précédent . Je vous en reparle car ces capsules m’ont fort certainement sauvée d’une gastro assez intense il y a environ 3 semaines. Dès les premiers symptômes de mon plus jeune, j’ai débuté ma cure! 3 capsules, 4-5 fois par jour. Alors que mes trois avaient la gastro en même temps, moi, je me traitais et prévenais la gastro à l’aide de ces capsules qui, je vous le rappelle, peut non seulement absorber 100 fois leur poids en gaz, mais en prévention de la G, le charbon est très utile grâce à grand pouvoir adsorbant qui lui permet de capturer les toxines grâce à sa porosité. On aide ainsi notre foie, d’une part, et la couche de charbon formée sur les parois de notre système digestif aide à éliminer les virus et microbes, dont celui de la G, avant même que les effets ne puissent se faire ressentir. Il n’est pas surprenant que les hôpitaux utilisent le charbon dans des cas d’indigestion ou d’intoxication alimentaire… Pourquoi ne pas toujours, alors, en avoir sous la main!

 

 

Un peu plus sur l’auteure

Marie Quirion

Bonjour! Alors…Marie Quirion, c’est qui? Eh bien voilà: je suis une enseignante d’anglais depuis 2008, mais qui enseigne également en entrepreneuriat, en citoyenneté numérique et média, et en ECR. À temps partiel, je peux également me qualifier d’infirmière, de psychologue, de cuisinière, de ménagère, de traductrice, de clown, de coiffeuse, de maquilleuse, de taxi driver, de coach… Je suis une femme occupée, ma foi! Mais le rôle qui me définit le plus, celui que je comble depuis début 2010, ne fait pas partie de la liste ci-dessus. Effectivement, j’ai “oublié” de mentionner que j’étais également la mère de trois bundles of joy: Félix (8 ans, 2010), Zoë (7 ans, 2011) et le p’tit dernier, mais non le moindre, Léo (7.5 ans, 2012), aussi appelé Nidas. Comme dans Léonidas, le roi Sparte. Vous savez, celui qui aimait se battre? Bien c’est lui. Mais on y reviendra, si vous le voulez bien! Heureusement, mon mari et moi formons une bonne équipe qui ne peut être abattue aussi facilement que les personnages dans 300… ! Alors voilà, je vous parlerai de sujets qui me tiennent à cœur, qui me passionnent, qui me choquent ou tout simplement qui me passent par la tête au moment où je suis assise pour écrire! Au plaisir de discuter avec vous!

Pour voir les autres articles de Marie c’est ICI!

 

Vous-aimez? Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *