31 juillet 2018

Devenir maman à la maison ou comment créer le malaise dans une discussion

À l’arrivée de bébé, on tombe en congé parental et tout le monde se réjouit pour nous de cette merveilleuse période ou on prendra soin de sa progéniture. On a, en général, de quelques mois à une année pour accueillir notre chérubin, se remettre de l’accouchement, apprendre à connaitre bébé, survivre au manque de sommeil et apprivoiser la nouvelle dynamique familiale. Puis en un clin d’oeil, le congé tire à sa fin et le retour au travail approche… pour la plupart des gens. Mais pas pour moi.

Il y a quelques jours, mon deuxième a fêté son premier anniversaire et on dirait que depuis, tout le monde me demande si je suis de retour au travail ou si ça s’en vient. En fait, non seulement je n’y retourne pas pour le moment, mais je n’ai plus ma job car je l’ai laissée tomber à la fin du congé de ma première (qui aura bientôt 3 ans). Dooooonc  je suis maman à la maison, dis-je avec un sourire, fière de ce choix. Et là, immanquablement le choc, le malaise, le sourire feint et le regard d’incompréhension…

J’imagine que mon choix doit sembler insensé pour certains… et étrangement, ça me fait sentir que j’ai fait le choix facile, celui de la dolce vita, puisque je prolonge mes vacances. Pourtant, crois-moi, abandonner sa job pour plonger dans l’aventure d’être maman temps plein n’a rien de facile. On me dit souvent à quel point être à la maison c’est ennuyant. Ah bon. C’est drôle comme je n’ai jamais trouvé ça ennuyant d’être avec mes enfants. Je pourrais qualifier mes journées de chaotiques, rushantes, épuisantes, amusantes, imprévisibles… mais rarement ennuyantes. Le calme plat ici, on connait pas ça ahahah.

Mais bon, je dois avouer que je n’ai jamais planifié de devenir maman à la maison. En fait, je n’ai pas plus planifié de retourner au travail en ayant des enfants. À vrai dire, je pense que j’avais totalement omis de réfléchir à ce point avant que mon premier bébé vienne s’installer dans mon bedon. Je savais juste que je voulais prendre quelques mois de plus que les 12 mois alloués par notre généreux gouvernement, mais sans plus. Finalement, il s’est avéré que la maternité a été une révélation pour moi, une période où je me suis découvert et j’ai réalisé que si je ne prenais pas ce temps aujourd’hui avec mes enfants, je n’aurais jamais la possibilité de le rattraper plus tard.

Alors oui… je suis maman à la maison. Honnêtement, la première fois qu’on m’a dit ca j’ai eu un vertige avec une bouffée de chaleur. Cette position tellement jugé, si peu valorisée qu’on en a presque honte tellement les gens pensent qu’on fou rien de nos journées. Et j’ai pensé à toutes les premières fois de mes enfants, toutes ces étapes dont j’ai pu être témoin aux premières loges, notre routine tranquille à leur rythme, nos sorties imprévues, les découvertes et toutes les choses que je leur apprend jour après jour, ca me rend fière des choix que nous avons fait pour NOTRE famille. Le choix qui nous convenait, à nous.

Évidemment, il viendra un temps où je retournerai au travail! Lorsque ce moment sera arrivé, je vais pouvoir regarder en arrière avec fierté, la fierté d’avoir vu grandir un peu mes minis-humains et de leur avoir offert une denrée rare et irremplaçable, du temps. 

Un peu plus sur l’auteure

Patricia Lachance

Je suis la super maman de 2 petits enfants de moins de 2 ans; la belle Olivia et le petit Lucas. Après avoir eu ma fille en 2015, j’ai mis de côté ma carrière dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie pour devenir maman à la maison. Naturellement, j’ai d’autres intérêts dans la vie que faire du ménage, de la lessive et changer des couches… J’adore par exemple découvrir et tester toutes sortes de produits liés à la maternité et aux bébés. J’en partagerai d’ailleurs mon appréciation à travers divers articles. J’ai aussi une passion pour la bouffe, j’aime manger, je pense à la bouffe en mangeant, et je cuisine pour me détendre. Ça, ou je sors un livre et m’endors au bout de 3 pages! Mais en réalité, je suis par dessus tout une passionnée des voyages. Je vous ferai part de mes bons plans et suggestions, car OUI, on peut encore voyager avec des enfants et pas juste dans des tout-inclus!

Pour voir les autres articles de Patricia c’est ICI!

Vous-aimez? Partagez!

One thought on “Devenir maman à la maison ou comment créer le malaise dans une discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *