2 octobre 2018

Nuit de l’horreur

La vie nous réserve souvent pas mal de surprises. À toi, la maman non conventionnelle qui trippe sur les trucs hors normes (t’as le droit d’aimer occupation double aussi, je te juge pas… ou presque pas!) ou encore à la maman bien blasée de sa vie qui se demande vraiment pourquoi elle va ennnnncoooorreeee passer une soirée à plier son lavage devant un téléroman plate, ben sache qu’il y a une alternative à tout ça!

Connaissez vous la compagnie Herôle? C’est une entreprise entièrement Québécoise qui se spécialise dans les jeux de rôles immersifs. Des trucs dont vous êtes le héro (ou le souffre douleur!) pendant 1 heure… ou toute une nuit.

Ben moi, la folle qui carbure à l’adrénaline, la maman qui passe sa vie à moucher des nez, soigner un genou écorché, plier des bas devant un téléroman plate, ben à l’approche de l’Halloween, je peux enfin faire ressortir la part d’obscurité en moi.

Outre les maisons hantées, je fais généralement la course zombie apocalypse avec mon fiston (sinon il y a aussi la course Total Zombi qui est organisé par Herôle mais très loin de chez moi), le festival Malefycia mais aussi, le summun du “je-vis-mon-propre-film-d’horreur-en-riant-comme-une-folle”, La nuit de l’horreur. Ça l’air de quoi? Ben contrairement à ta progéniture qui te laisse jamais tranquille, c’est une nuit de break dans le bois. Pas de braillage, de couches, de chum qui te taponne devant un feuilleton plate. Non non, un vrai break je te dis! Check comme j’ai l’air relaxe!

Crédit Photo: Mathieu Parenteau Vallée de Starculturel

Écoute, t’as même droit à un facial de vers de terre, de vomi de clown (demande moi pas ce qu’ils mettent dedans; j’en ai aucune idée), de sang ben ben ben collant et de terre. Tsé, tu sors la peau douce douce (après 3-4 douche parce que avant ça c’est plus ben ben collant!)

Crédit photo : Jean-Sébastien St-Pierre

Pour la maman ou le papa Hardcore, t’as les chandails noirs. Une vraie partie de plaisir avec un buffet 7 services (litière pour chats, pâté d’abats, scorpions, vieux q-tips usés) et des acteurs jusssste pour toi! Quoi demander de mieux? Bon une couple de bleus et la découverte de muscles que tu connaissais pas mais c’est un bon moyen de se remettre en forme non? En gros, c’est une nuit à courir dans le bois, pourchassé par ben ben du monde (si y sont fin, t’en a une dizaine, sinon, compte plus comme 200). Tu risques de te faire enterrer (c’est comme une chambre à privation sensorielle!), frapper (entre ça et un coup de genou de ta petite dernière merveille du monde qui veut pas brosser ses dents), manger des insectes (plein de protéines, peu de calories, quoi demander de mieux!), tu vas probablement même recevoir des chocs (ch’suis sure que ça raffermit la peau!) et plein d’autres affaire full le fun (plus que laver ta toilette ça je te le garantis!) 12 heures de gros fun noir!

Crédit photo : Jean-Sébastien St-Pierre

Si t’es moins intense un peu, t’as les chandails rouges. Eux aussi se font maganer pas mal mais tu te sauves du buffet et des tortures sur mesure. 9 heures de gros fun. Ensuite viennent les jaunes, ils mangent un peu moins la claque eux et ça dure juste 5 heures mais quand tu veux tester c’est un bon compromit.

Finalement si t’es la femme d’un gars vraiment cool mais que toi t’es plus le genre à le regarder jouer à Resident Evil, ben paye lui un chandail noir et toi met en un vert. Tu vas le regarder se faire taper sur la gueule et toi, ils te toucheront même pas! Tu peux même aller en voir d’autres se faire maganer; c’est le même prix! C’est cool hein?

Ça fait 3 années en ligne que j’y vais; la première comme chandail rouge, l’an dernier en noir (j’ai probablement encore des bleus quelque part!) et cette année je ne devais pas y aller mais TVA et le Journal de Montréal ont décidé de faire un article et de me faire passer pour la chochotte de service qui n’arrête pas de brailler. L’équipe de Star culturel ont eu pitié de moi et m’ont invitée en rouge pour venir montrer que je suis une badass.

Crédit photo : Jean-Sébastien St-Pierre

Ça l’air ben débile comme truc mais si tu trippes sur l’horreur et que dans la vie tu fais plein de maisons hantées, donnes-y sa chance, ça vaut vraiment la peine!

Sinon Herôle a aussi plein de jeux style jeux d’évasion. Pas juste de l’horreur (même s’ils sont ben ben bon là dedans) mais des jeux où vous êtes le héros, où vous devez résoudre des énigmes, vous évader, alouette. C’est disponible à l’année,et ça fait une sortie avec ton chum différente du jardin botanique, avoue!? Ou de l’insectarium (quoi que… des fois, eux aussi y’ont des bibittes à manger!

Crédit photo : Jean-Sébastien St-Pierre

Je pense que ça parait dans mon texte mais je suis vendue, c’est un gros trip à vivre. Petit hint, j’ai reçu des coup, mangé des affaires vraiment dégueulasses (et je parle pas des insectes; ça goûtait ben bon à coté), des chocs, de la cire de chandelle chaude, je me suis faite attacher, enfermer, enterrer, on s’est couché sur moi (je l’avais pas vue venir, celle là!), j’ai eu ben du faux sang et d’autres liquides douteux sur moi… Mais au-delà du dégueu, ça reste que c’est de loin les plus beaux souvenirs que j’ai de sorties faites en solo (sans la trallée qui braille et qui morve en arrière en criant qu’ils ont envie) et même si je l’aime profondément, ma trallée, ça fait du bien de penser à moi. Pis j’ai la peau douce douce douce!

Pour plus de détails sur la nuit de l’horreur: https://herole.ca/nuitdelhorreur/

La prochaine nuit de l’horreur aura lieu le 12 octobre prochain de 19h à 7h au Village québécois d’antan à Drummundville

 

**J’ai reçu une invitation média pour l’événement de cette année seulement (j’y suis donc allée 2 années de suite volontairement!) et l’opinion ici est la mienne.

Un peu plus sur l’auteure

Sophie Lahaie

Maman à la maison de 7 enfants (j’ai jamais dit que j’étais saine d’esprit!) et je suis aussi la propriétaire de Secallergies. Certains de mes enfants ont de graves problèmes de santé donc ma vie se résume entre l’hôpital, la maison, mes bracelets et mes enfants (j’ai un chum mais y s’occupe tout seul de lui même y’est fin hein?). Je passe beaucoup (trop?) de temps sur les zinternets et j’ai souvent un humour et des goûts douteux. J’ai bien averti les filles que mes textes ici allaient probablement détonner des autres mais ça ben l’air que ça prend du changement des fois! Dans la vraie vie j’ai l’air d’une fille, dans mon coeur je suis mordue d’adrénaline et de tout ce qui est non conventionnel. Donc au plaisir de déranger votre routine avec mes histoires qui sortent parfois de l’ordinaire!

Pour voir les autres articles de Sophie c’est ICI!

Vous-aimez? Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *