20 janvier 2019

Challenge 30 ans entre les deux… réalités!

7h00 am. Se rendre au salon sur la pointe des pieds. Ouvrir les yeux. Allumer la télé. Placer le volume à 5 et mettre au 2. Se coucher à plat ventre sur le tapis avec papier et crayons. Regarder les dessins animés en…dessinant. Faire une pause pendant le segment plate. S’enfiler deux toasts au beurre et un bol de Captain Crunch. Retourner devant l’écran cathodique jusqu’à ce que Les héros du samedi commence. Fermer la télé, faire une pisse et sacrer son camp dehors.

(Moi en 1989)

*

4h30 am. Se rendre à la salle de bain sur la pointe des pieds. Garder les yeux fermés. Faire une pisse.

5h00 am. Se rendre à la salle de bain sur la pointe des pieds pour répondre à un appel de service. Garder les yeux fermés. Torcher un derrière. Dire à son propriétaire de baisser le ton et de retourner au lit. Faire une pisse.

5h05 am. Retrouver son rond de bave sur l’oreiller. Réaliser que Morphée a fini son shift pis qu’il fera pas d’overtime.

5h45 am. Distinguer, par leur démarche propre, chaque enfant qui défile tour à tour devant la chambre à coucher. Entendre vaguement l’escarmouche ayant lieu au salon pour avoir le contrôle de la sacro-sainte télécommande.

5h50 am. Subir la joie de vivre de Toupie et Binou qui profitent de l’option “volume dans l’tapis”. Se résigner à se lever. Faire une pause dans l’escalier pendant le segment plate. Faire une pisse…et un numéro 2. Régler un conflit en direct du trône.

6h00 am. Caler un Guru, prendre en note la commande des enfants et leur servir le déjeuner.

6h05 am. Laisser ramollir les Shreddies dans le lait pour préparer un 2e service. Recevoir un “c’est pas ça que j’voulais !”, un “j’ai plus faim !” et un “bin là, y’en a plus que moi !”. Se coucher à plat ventre au centre d’un tas de crayons et de papiers qui trainent sur le plancher. Soupirer.

6h30. Refuser l’accès aux tablettes, cellulaires et jeux vidéos. Gérer les crises de bacon. Saliver puis retrouver les céréales en déclin.

6h45 à 10h45. Commencer à réfléchir à une collation que tout l’monde va aimer tout en répétant de rapporter verres et assiettes sur le comptoir, de s’habiller, de se brosser les dents, de baisser le volume de la télé, de ne pas crier, de ramasser les jouets, de laisser le chat tranquille, de pas cracher au visage des autres, d’arrêter de varger sur les autres. Reprendre son souffle en soupirant (!?!).

11h00. Fermer la télé, faire faire une pisse à tout l’monde et sacrer son camp chez ses parents.
Mes héros du samedi.

(Moi en 2019)

*
M’en va faire une pisse.

 

Un peu plus sur l’auteur

Jonathan Savoie

Élève modèle malgré sa chevelure de feu, ce dragueur sans compromis adore coiffer ses cheveux perpendiculairement à sa tête. Ami des conifères et des invertébrés, ce bout-en-train au repos est comme une machine à coudre avec piles lorsqu’il n’y a pas d’électricité. Tel le veuf dans une orgie, il sait se servir de ses mains. Telle une tache sur un  vêtement immaculé, on le remarque facilement. (Description retrouvée dans un album des finissants datant de 1997).

Père de famille ayant survécu à la naissance de 3 jeunes garçons dont 2 jumeaux, Jonathan demeure l’ami des conifères malgré une réduction au niveau capillaire. Encore bout-en-train, il utilise sa plume pour partager des réalités parentales, vu par le papa! (Description datant de 2019)

 

Vous-aimez? Partagez!

One thought on “Challenge 30 ans entre les deux… réalités!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *