22 janvier 2019

Prends soin de toi, maman!

Chère maman

C’est moi. Comment ça va? Non, attends, ne réponds pas. Moi en tout cas, je vais bien. Mais je m’inquiète un tout petit peu pour toi. Je sais, je sais, ce n’est pas ma tâche à moi de me faire du souci. Mais tu sais, maman, je ne suis pas aveugle. Ni insensible. On pourrait dire que tu m’as inculqué des valeurs plutôt chouettes. La compassion, entre autres.

Mais je suis un enfant, et un enfant, c’est un aimant à sentiments… Une éponge, même! Oh, j’adore l’image de moi en éponge… Hihihi… Oups, je dois revenir à mes moutons. Comme je te disais maman, même si tu me fais de beaux sourires et que tu prends cette petite voix amusante que j’aime tant, tes émotions, je les ressens. Dans tes pas, dans tes soupirs, dans tes bâillements… Souvent, tu crois que je ne te vois pas, que je ne t’entends pas… Mais je suis là, tu sais. Mon petit doigt me dit que tu n’es pas là à 100%. C’est correct. Ça arrive. C’est toi-même qui le dis aux autres adultes avec qui tu discutes. Je sais que je suis épuisant parfois… Je demande beaucoup d’attention… Mes besoins sont grands… très grands! Je dépends beaucoup de toi…

Parfois, j’aimerais m’en excuser. J’espère qu’au travers mes rires et mes câlins, tu captes tout l’amour que j’ai pour toi. J’apprécie beaucoup tout ce que tu fais, maman. Mais entre toi et moi, comment veux-tu bien prendre soin de moi, si tu ne prends pas bien soin de toi? Moi, j’ai besoin d’une maman bien dans son corps et dans sa tête. Une maman pleine d’énergie. De la vraie énergie. Pas de la fausse, camouflée derrière 2 cafés matinaux et des bisous partout dans mon cou. J’ai besoin d’une maman qui se rappelle de ce qu’elle aimait avant de passer ses journées à prendre soin de moi. J’ai besoin d’une maman qui peut reconnecter avec tout ça, et avec toutes ses passions… Une maman qui prend le temps de se ressourcer, pour mieux me revenir ensuite. Tu sais, plus tu es fatiguée, plus tu es à bout de nerfs et plus ta patience se fait moindre, et plus je serai pareil comme toi. Et ça ne fera qu’une escalade.

Mais si j’ai une maman reposée, pas pressée ni stressée… Ce sera plus facile pour moi d’être calme, moins agité et plus aimable. Nos humeurs se ressemblent, tu sais. Papa et toi êtes tout ce que je connais. Vous êtes mes exemples, après tout. Je me dois de faire comme vous. Si un jour tu veux que j’apprenne à bien prendre soin de moi, alors montre-moi comment.

Alors s’il-te-plait, maman, prends bien soin de toi… 

– Ta petite éponge. »

 

Un peu plus sur l’auteure

Claudia Boisvert

Milléniale non-conventionnelle, j’ai épousé mon amour d’adolescence et ensemble on a adopté une petite fille à besoins particuliers. Maintenant maman à la maison, avant je portais le titre de photographe ainsi que préposée aux bénéficiaires. Deux métiers complètement opposés, qui résument bien la personne que je suis : polyvalente, créative et dévouée. Par-dessus tout, je suis conseillère pour Épicure, une entreprise fièrement Canadienne. Étant cœliaque, je m’y colle beaucoup et c’est parfait pour m’aider à avoir une alimentation sans gluten diversifiée et équilibrée. Cuisiner, lire, écrire et découvrir, ça me connaît. Grande ambitieuse désireuse d’aventures, j’espère vous donner la piqûre d’une vie meilleure et sans censure!

Pour voir les autres articles de Claudia c’est ICI!

 

 

 

 

Vous-aimez? Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *