29 avril 2020

Drôle de situation, drôles de permissions

Faites vous, tout comme moi, partie de ceux qui s’opposent au fait que son enfant possède un téléphone, une tablette ou encore qu’il passe le plus clair de son temps sur les jeux vidéos? En ce moment, en tant que parents nous sommes confrontés à nos convictions plus que jamais.

L’argument massu des enfants est très, voire trop souvent “oui mais mon ami, lui, en a!” ; “ oui mais mamie elle pourrait m’en acheter un!”; “ oui mais c’est juste un vieux”. Bon une fois le non catégorique établi ça va bien…. du moins, règle générale. En ce moment, nous vivons un moment historique. Un moment que nos enfants raconteront à leurs petits enfants en disant vous savez moi j’ai survécu… et viendra un jour où le dernier survivant planétaire de cette pandémie s’éteindra et ce survivant fera les manchettes. Mais avant d’en arriver là, qu’est-ce qu’on fait?

Mon fils est enfant unique donc en ce moment, ses interactions sociales sont assez limitées et moi, je suis en pleine confrontation de conviction. D’un côté, je suis contre toutes ces “bébelles” et les réseaux pour un enfant d’âge primaire ( ne me lancez pas de roche ?) et de l’autre je me dis que cette super technologie me permet moi, en tant qu’adulte, de rester un peu plus près de mon monde et ce, malgré les consignes de distanciation…. Mon garçon a les mêmes besoins. Ses amis lui manquent tellement que cette semaine, il a pris un téléphone en carton et a fait semblant d’appeler ses amis. Il a même renommé ses bonhommes Lego du nom de ses camarades de classe…. en tout cas je peux vous dire que certain ne sont probablement pas très sages, car il se font avertir souvent !???

Il était fou comme un balai de jouer à Let’s go Pikachu en ligne avec son ami cette semaine… bon il avait un gain de Pokémon mais reste que les deux garçons étaient bien heureux d’échanger et de jouer ensemble en ligne.  Attention… ne lisez pas ici que je ne veux pas qu’il parle au téléphone… bien au contraire.

Mon fils aura 7 ans cette semaine et pour sa fête il veut….. UNE TABLETTE! Ma première réponse : NON… mais disons que plus le confinement se prolonge, plus ma vision des choses change: À situation spéciale , permission spéciale.

Je ne suis probablement pas la seule dont l’enfant n’a pas accès aux jeux vidéos la semaine mais oups… on est à la maison 24/7 donc…. disons qu’on nuance en laissant la possibilité de jouer 1 fois dans la semaine. Bon ce n’est pas la mer à boire vous me direz mais…. Je songe sérieusement lui faire un Messenger kids, rien de méchant, avec un accès contrôlé via mon appli… et oui j’envisage la possibilité de lui offrir une tablette.  Donc si je résume, plus de temps d’écran et ce, approuvé par maman LA méchante en personne! ☝Minute papillon!!! Il va sans dire que c’est un cadeau qui vient avec des responsabilités (de notre part comme de la sienne) mais je le crois prêt. Prêt à faire attention, prêt à assumer ses choix mais surtout à en faire des bons. 

Malgré tout, je pense que cette situation hors du commun nous amène d’abord et avant tout à être confronté dans nos valeurs et convictions. Probablement que mon enfant aura une tablette en cadeau d’anniversaire. Probablement que j’aurai installé Messenger Kids dessus…. est-ce que l’application sera toujours active à la fin du confinement? À suivre… et pour le temps d’utilisation ce sera le même que pour les jeux vidéos… le seul avantage c’est que nous récupérerons peut-être l’usage du téléviseur.?

Un peu plus sur l’auteure

Isabelle Fleury

Je suis maman d’un grand coco de 7 ans…notre petit miracle. Pour faire court, les difficultés de fécondité et de grossesse je m’y connais… j’ai eu mon lot! Enseignante au primaire depuis maintenant 13 ans, la littérature fait partie de mon quotidien. J’aime transmettre mon amour pour les livres… mes précieux… à mon fils de même qu’à mes élèves. Quand on dit que la punition ultime chez nous c’est : il n’y aura pas d’histoire ce soir, ça en dit long! Je suis une maniaque de Harry Potter et de Disney. Ces univers n’ont aucun secret pour moi. Films, livres, parc d’attraction… une vraie maniaque! D’ailleurs, mon mari n’est plus capable d’en entendre parler! Je l’ai même traîné à New York pour voir la pièce de théâtre de Harry Potter and the cursed child.

Pour voir les autres articles d’Isabelle c’est ICI!

Vous-aimez? Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *